Un peu d'histoire avec Milton H. Erickson

Milton Hyland Erickson (1901-1980) est probablement le plus connu des psychiatres novateurs en ce domaine. Déjà en I923, il rencontrait au cours de ses études de médecine, l’un de ses Professeurs de Faculté C. Hull qui pratiquait et enseignait l’hypnose. Au cours de sa (longue) vie, Erickson a développé des pratiques psychothérapeutiques et hypno-thérapeutiques de plus en plus affinées dont se sont inspirées :

  • L’école de Palo Alto qui jeta les bases des théories modernes de la communication humaine, normale et pathologique au point de départ des thérapies systémiques et familiales.
  • La Programmation NeuroLinguistique (PNL).

Cette pratique thérapeutique a amené Milton H. Erickson à étudier la communication en hypnose, qu’elle soit verbale ou non verbale et à faire d’intéressantes observations et créations. L’hypnose sans hypnose  est une application de ces procédés communicationnels en dehors de toute utilisation « formelle », rituelle, de l’hypnose (du type : « maintenant nous allons faire de l’hypnose : Asseyez-vous confortablement, etc.). M. H. Erickson a ainsi donné aux thérapeutes un outil très performant que ceux-ci peuvent ajouter à leur pratique, quel que soit leur grille de lecture préalable. D’où l’intérêt d’étudier ses techniques hypnotiques même si c’est pour ne jamais utiliser l’hypnose formellement.

Dans le domaine de l’hypno-thérapie, Milton H. Erickson publia plus de 150 articles scientifiques, fruits de son travail de recherche et de sa pratique clinique en institutions et en privé. Il est l’un des fondateurs de « l’American Society for Clinical Hypnosis » dont la revue fait encore autorité aujourd’hui.

On peut parler d’hypnose avant et après Erickson, tant celui-ci révolutionna les conceptions et les méthodes de l’hypno-thérapie. S’il fut un thérapeute réellement hors du commun, c’est probablement par la somme de travail, de créativité, de perspicacité, d’obstination et d’humanité qu’il déploya avec ses malades, utilisant l’hypnose d’une façon infiniment moins directive, plus permissive que l’hypnose « ancienne ». Loin de vouloir imprimer, comme dans l’hypnose autoritaire, ses directives thérapeutiques au patient, en « torpillant » le symptôme, il s’attache à traiter dans l’inconscient du patient les ressorts, la dynamique de la maladie et ce, en mobilisant les ressources PROPRES du patient, en employant ses croyances et son langage ; c’est l’aspect « utilisationnel » de ses thérapies. Ainsi, plutôt que de souligner les déficits du patient, de voir dans son inconscient un réservoir de refoulé, de traumatismes, de culpabilité, il le considèrera, selon son expression, comme un « grand magasin de ressources » appartenant au patient mais que celui-ci était jusque-là incapable de mobiliser : il reconnaîtra ces potentialités positives, ces compétences, il les renforcera et les utilisera à la résolution du problème.

 

Source CFHTB - Confédération Francophone d'Hypnose et Thérapies Brèves

L'HYPNOSE

Le mot hypnose vient du grec " hupnos " qui signifie sommeil. L'hypnose est un état modifié de conscience situé entre la veille et le sommeil.

VOS TEMOIGNAGES

"Je suis venue voir Monsieur Boulain dans l'objectif de perdre du poids, chose que je n'arrivais pas à faire seule. Le processus s'est mis en route après 3 séances j'ai réussie à perdre 3kg et un bien être mental qui va me permettre d'atteindre mon but dans un avenir proche."

Sandrine

HYPNO6

Le cabinet thérapeutique Hypno6 est situé à Monneren, entre Thionville et Metz et à proximité du Luxembourg, de l’Allemagne et de la Belgique.

Votre praticien vous accueille sur rendez-vous afin de prendre le temps de vous connaître, de vous comprendre, dans l’objectif de vous proposer grâce à des thérapies dites brèves un accompagnement personnel dans la quête de votre bien-être.


DEMANDE D'INFORMATIONS